Lecture Musicale

C@PTCH@

Alain Damasio 

Extrait de son receuil de nouvelles : Aucun souvenir assez solide

Lecteur : Gabriel Lechevalier

Violon - musique - ambiance : Marion Lhoutellier

Mise en lecture : Logan De Carvalho

Une bande d'asphalte en expansion sépare les deux hémisphères d'un monde réduit à une décharge ; les parents vivotent d'un côté, dans la « Lande », et leurs enfants naissent de l'autre, dans le « Libre », livrés à eux-mêmes, forcés de se nourrir des déchets plastiques générés par la « Ville », et forcément tentés par l'opportunité qu'elle leur offre : se fondre dans le Réseau, n'être plus qu'un « Vatar », pour ne plus manquer de rien et retrouver leurs proches.

Chaque jour a lieu la C@ptch@, une sorte de jeu grandeur nature au cours duquel l'enfant sélectionné tente de traverser la « Ville » en évitant les innombrables capteurs dont elle est saturée. Dans les faits l’enfant se verra systématiquement dématérialisé, aspiré dans le réseau morceau par morceau jusqu’à devenir une ligne de code plus ou moins fragmentée.  
Mais quelque chose s’organise, les enfants vont tenter une « Ruée » vers la « Lande », ultime assaut contre cette Ville étrange - aspirateur numérique de corps, de vie.

« C@ptch@ », s'intéresse à la dissolution accélérée du vivant dans les réseaux. Alain Damasio nous offre ici un univers original qui questionne notre rapport à la dématérialisation, à la place que prennent « les réseaux », « les clouds » et autres îlots numériques dans nos vies et nous invite comme la bande d’enfants qui peuplent sa nouvelle à faire une « Ruée » vers le vivant, retrouver la puissance de nos existences et de la sorte notre place au monde.

  • Facebook
  • Instagram